Comentario Tinder et les aplicaciones de rencontre s’adaptent à l’ère post-Covid

3.5 (84%) 39 votes

Al menos que las medidas de confinamiento fallan en el lugar para la propagación de Covid-19 sont levées progresivo, cuest lureure du bilan pour les aplicaciones de rencontre, no certeas en una conexión de fotos de uso más reciente.

Match Group, qui édite plusieurs aplicaciones de rencontre dont Tinder, Meetic et OkCupid, una nota única que contiene el 27% de los mensajes enviados que cuelgan le mois d’avril. Ce cipher a même atteint jusqu’à 35% en los utilisateurs de moins de 30 ans.

««Depuis le début de l’épidémie, nous avons vu une aumentation de l’activité de nos utilisateurs, sur toutes nos aplicaciones et dans le monde entier», Un grupo de coincidencias detallado en una carta auxiliar de acciones. ««Sur Tinder, c’est au plus fort de la crise que l’utilisation a été la plus importante.»Un succès en partie debido a la asignación de condiciones de utilización de Tinder, que incluye un colgante gratuito, confinamiento y una función que no es explorador de perfiles de perfiles en las ciudades que la sienne.

Permettre les rencontres à grande distance

Selon l’entreprise, la gratuité de la fonction Passeport, jusqu’ici réservée aux 6 millones d’utilisateurs payants de Tinder, un permiso virtual de 175 millones de personas. L’arrivée prochaine d’un «mode global», qui sera gratuit, permettra à l’ensemble des users de Tinder de faire des rencontres à l’autre bout du monde.

Même bilan chez Happn, no le concepto qui proponer à deux personnes qui se sont croisées de se retrouver offrait pourtant peu de perspectivas en temps de confinement. Pour y remédier, elle a permiso de alarge le rayon de recherche des profil jusqu’à 90 kilómetros de distancia. Resultado: un 20% de los intercambios se escriben por rapport à d’habitude selon l’entreprise qui revendique 70 millones d’utilisateurs dans le monde. Cette dernière explique cette bull market par «Envie, pour les célibataires, de souvrir sur le monde extérieur et sur de nouvelles rencontres, même si celles-ci doivent rester virtual».

Las adaptaciones radicales para las aplicaciones que se utilizan como simples entremezclas, cintas de medios intermedios disponibles en un físico rencontre. Mais ces dernières, problemas que les règles de distanciation sociales mises en place durant le confinment n’ont pas été levées avec ce dernier, visualizador de un futuro de nuestros rencontres en internet seront d’autant plus à même d’y rester. D’où un besoin acumular pour des outils de comunicación más riqueza.

The rendez-vous en vidéo

En témoigne la cascade d’annonces ces dernières semaines pour des fonctionnalités de chat vidéo. C’est Once, una aplicación que compila 3 millones de usuarios en Francia, y que a continuación le bal en mars. «Sin posibilidad de rencontrer tout de suite, el video es una opción que entiende responder a la situación excepcional que nous vivons tout en protégeant les utilisateurs», A déclaré l’rempresa. Un mois plus tard, 10,000 rencontres vidéo ont eu lieu sur l’application, dont une de 11 heures entre deux Parisiens.

En mayo, usted es Tinder qui annonçait à son tour un outil de conversación vidéo intégré à son aplicación. ««Nous avons dû nous adapter à la manière dont nos usesrs utilisent nos produits, un grupo de coincidencias explícito. Beaucoup d’entre eux privilégient les rencontres par phonephone ou in video. » Cette fonctionnalité, qui a déjà été intégrée dans Plenty of Fish, une autre application of Match Group, doit être testée en juin et sera gratuite.

Happn, lui, fera payer la vidéo après les premières minutes, mais la proposera gratuitement à l’essai dans premier temps. L’application compte intégrer cette option à partir du mois de juin. Selon elle, el 54% de los que utilizan visiones previas y de primer nivel en video. ««Dans les années à venir, en pourra se balader avec son ’date’ de façon virtual, grâce à la réalité augmentée, dans le lieu de ses rêves», Imagine même son PDG Didier Rappaport.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *