J’ai testé Tinder: 70 apres partidos y 2 rencontres, una impresión de un catálogo

Temps de lecture
4.4 (89%) 20 votes

La aplicación del Rencontres Compte Déjà más 10 millones de D’abonnés (F.SIERAKOWSKI / ISOPIX / SIPA).

Después de recibir los mensajes de texto en el teléfono inteligente del teléfono inteligente, mi voz sobre Tinder, en el tren de distribución con un parfaite inconnues más o más bien intencionado. Meetic 2.0 pour les us, fuente de entretenimiento, juegos o jeux pour les autres.

Pourquoi être sur Tinder? Voilà Finalement LA pregunta. Pour l’avoir posé à plusieurs Reprise, j’observe que peu de gens y répondent franchement. Beaucoup prefiere se cacher derrière leur petit doigt, de peur que leur sincérité ne les couvre de honte.

Alors, pourquoi y être?

En peut chercher l’amour comme un plan cul

Cierto y problemático plan de un cul (ou plusieurs). Ciertas opciones para verter paser le temps. Cierto y sont por curiosité. Ciertos servicios para la equidad de París con Amis, cest à celui qui obtiendra le plus d’affinités (en el aussi del «partido»).

Ciertas ganancias que resultan del desarrollo de sitios web son recuerdos y sinónimos de precios. Cierto Cherchent Le Grand Amour. Ciertos viennent pour gonfler leur égo en obtenant le más posibles partidos, ciertos probadores ainsi leu leou pouvoir de séduction sans forcement all plus lomo.

Et bien sûr, cierto clamor viennent vierte gratin baiser.

No, je n’élude pas la question, je ne botte pas en touche. A Mon Tour de M’Expliquer. En tant que comunicant, j’ai une bonne lo siento. Este es un punto importante para la comunicación, innovaciones, innovaciones, manipulación y pruebas.

Voilà pour la réponse bidon. Voilà pour la réponse politiquement correcto. Voilà pour la réponse socialement aceptable.

La vérité, cest que je me laisse guider par ma curiosité. Après, je n’exclus pas que cela me permette de rencontrer / discuter / échanger avec des gens sympas et agréables (après tout, cest bien ce que je fais quand je vais en soirées chez des amis).

Selfies, caras de pato, muecas … Des fotos en forma de descripción

Sur Tinder, en Trouve de Tout. Por lo tanto, le physique joue dans la vie, aplicación sur cette, les gens ne mettent bien souvent rien d’autre que des photos pour se décrire eficazcement.

Je pense aux nombreuses llena qui font des duckfaces sur leurs fotos (pas específico que cela les mette vraiment en valeur), celles qui se prennent pour des mannequins, celles qui partagent leurs fotos d’enfance ou de soirées (et sinon, vos Estoy seguro de que no tengo fotos de Tinder?), No hay fotos de fotos (ce qui n’est pas forcément très malin), no hay fotos de selfies y no Salle de Bain, no hay células qui font des grimaces, à celles qui ont l’air spontanées et authentiques.

Sur Tinder, en peut faire défiler les photos machinalement sansattarder. En peut aussi consulter les profils et lire les description quand il y en a (rarest). En general, llego là quand j’ai un doute.

Lo mejor que tiene que hacer es: citas (Louis Aragon, Téléphone …), emoticonos, blagues, gravámenes en Instagram, prosa y Moins Poétique, mensuraciones, frases toutes faites, comme «On dira à nos parents qu’on s ‘ tiene el control de un museo «.

Par ailleurs, j’ai dû supprimer plusieurs affinités parce que je je recibió mensajes, toujours le même, de jeunes llena se disant très coquines e invito a unirse a un sitio libertin. Curieux Puedes disfrutar del momento en que eliges mujeres en Twitter.

J’ai sympathisé avec Joanna, en el est allés boire un verre

Au moment où j’écris cet article, compite 70 affinités en quelques jours. Vierta diferentes temporadas, la conversación n’a pas toujours été engagée. Maize à chaque fois qu’elle l’a été, c’était à mon Initiative (à une ou deux excepciones près).

Faut-il en déduire qu’en France, en 2015, la drague et la curiosité sont plutôt et toujours des «défauts» masculins?

En total, simpatizaré con la diversión de las mujeres. Ensemble, nous avons parlé de tout et de rien, essentiellement de musique et de ce que nous cherchons sur Tinder. J’ai ainsi découvert des groupes comme The Yardbirds et Pokey LaFarge.

Et petit à petit, je me suis dit: pourquoi ne pas les rencontrer? Pourquoi ne pas all prendre un verre avec l’une d’entre elles, au moins pour ne pas mourir idiota? Cest vrai, un quoi bon créer des liens si cest pour en rester là?

Tu golpe, je suis allé prendre un verre avec Joanna, puis avec Camille [1], toutes deux étudiantes à Paris.

Nécessairement, il y a eu des blancs, des gênes et des hésitations. Un peu comme quand en rencontre de nouvelles têtes chez des amis, sauf que là, la mise en relacion était un peu plus originale.

J’en avais déjà fait l’expérience grace en Twitter. Le numérique nous no le invita a reconsidérer la manière, ce n’est peut être pas si mal à Condition d’en connaître les aléas.

J’ai essayé de me montrer plus gentleman que les autres

Avec Joanna, nous avons marché dans le froid parisien. En un Beaucoup Discuté de Tinder. Elle était curieuse de savoir. J’ai essayé de me montrer plus gentleman que tous ceux qui basculent mécaniquement les profils vers la droite sans les avoir Regardés.

Elle m’a aussi parlé des perles sur lesquelles elle est tombée: un homme soumis en quête d’une dominante et un autre de Passage à Paris, qui cherchait où dormir.

Joanna m’a beaucoup fait rire, j’ai passé un très bon moment avec elle. J’espère qu’on gardera contacto.

Avec Camille, nous avions comienza paré de nos goûts musicaux sur Tinder. Nécessairement, je n’ai pas pu m’empêcher de parler du mémoire que j’ai écrit sur le caractère politique de Johnny Hallyday. Je le lui ai d’ailleurs enviado y elle l’a même lu.

La crítica es positiva a la hora de tomar una decisión: il faut que je la rencontre. Cest Désormais eligió Faite. Nous avons bu un verre puis dîné ensemble. C’était una bella sorpresa.

Camille m’a fait très bonne impression, pourvu que ce soit réciproque même si je suis un très mauvais dragueur.

Yesca un hecho ressortir mon instinto animal

Ce que j’ai aimé dans cette expérience, c’est découvrir de nouveaux groupes de musique, partager mes passions, me distraire et befriedaire ma curiosité.

Ce que je n’ai pas aimé, c’est la frilosité des genes. Beaucoup ne répondent pas et se méfient trop relief d’un debut of talk qui n’gage à rien.

Je n’ai pas non plus aimé le côté verbraériste de Tinder. Depuis septembre 2012, l’application innove autant qu’elle véhicule une drague décomplexée, basée sur la géolocalisation et sur l’image. Elle répond aux attentes de celles et ceux qui saffranchissent of the code, qui préfèrent se feuer au hasard et à leurs intuitions.

Nouvelle icône de la génération Y, elle reflète une société du désir narcissique, comme le dit si bien le psychologue Michael Stora. Nuestra simple investigación en Twitter tiende a ser un ejemplo de un fenómeno y un permet de sapercevoir para llegar a un punto en el que no haya problemas. Et c’est peut être là que réside le problème.

La generación Y veut tout sans attestre. «Jouir sans entraves», disuasivo déjà les tenants de mai 68. je souhaite garder.

Je suis tombé sur des filles que je connaissais

Dependiendo de las fechas par un mejor de. Voici mon top 3.

1. Le meilleur du meilleur cest quand même le profil d’une fille qui cherchait «un amoureux catholique pratiquant». Pásalo qu’elle soit au bon endroit.

2. Parce que j’ai indiqué que j’étais fan de Johnny Hallyday, intéressée à mon profil et ne m’a rien dit d’autre de une fille. Dommage (surtout pour elle hein).

3. Ah et bien sûr, j’allais oublier. La magia, el hasard y los algoritmos de Tinder persisten de tomber sur des gens que lonon connaît. J’ai ainsi retrouvé de nombreuses amies dont je vais taire les noms. Aceptar Tout le monde y est, mais de là à ce que chacun …

Il paraît que Tinder rend accro, j’y retourne?

[[[[1]Los prenoms ont été modifiés.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *